Une solution?
CQFS
Entre l’invasion étasunienne en 2003 et 2013, 1,5 million d’Irakiens de plus ont été tués.
Entre l’invasion étasunienne en 2003 et 2013, 1,5 million d’Irakiens de plus ont été tués. En 2006 déjà, le prestigieux magazine Lancet dénombrait environ 650.000 morts. En 2008, l’Opion Research Business, magazine autant renommé, recensait aussi un peu plus d’un million de victimes. En extrapolant, sur la base des comptes d’Iraq Body Count (IBC), on arrive au chiffre d’un million et demi.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire