Une solution?
CQFS
Mustafa Abdul Jalil, le chef de la "révolution" libyenne, a admis au monde que Kadhafi n'a pas ordonné la fusillade des manifestants
Mustafa Abdul Jalil, le chef de la "révolution" libyenne, a admis au monde que Kadhafi n'a pas ordonné la fusillade des manifestants qui a été à l'origine de la fausse révolution en Libye. Les manifestants ont été tués par un groupe d’espions et de mercenaires qui n’étaient pas de Libye.

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest

Publiés récemment

2 - VIDEO Note d'intérêt = / 5 Note de complexité = / 2