Réponse à l'article de La Horde du 28/09/14

 

Comme exprimé dans le "dossier transparence", nous avons fait le choix de ne plus répondre aux articles ne respectant pas les conditions élémentaires pour une discussion constructive et non violente, comme l'article paru dans La Horde le 28 septembre 2014. Cependant, puisque c'est le premier et que nous n'avions pas encore rédigé le "dossier transparence", nous allons tout de même le commenter, dans une démarche analytique paragraphe par paragraphe. Un premier communiqué de presse collectif avait rapidement été réalisé pour faire face à cette attaque.

Nota : Les statistiques présentes sur cette page ont été réalisées le 1er octobre 2014. Pour des valeurs actualisées en temps réel, rendez vous sur notre page statistiques.

 

Sommaire

1 - Chapeau de l'article

2 - Le "sommet de la complosphère" (1er paragraphe)

3 - 6000 DVD (2ème paragraphe)

4 - Contenu du DVD (2ème paragraphe)

5 - Point de distribution (3ème paragraphe)

6 - Partenariat (4ème paragraphe)

7 - Réseau (5ème paragraphe)

8 - Infiltration (6ème paragraphe)

9 - Meta TV (7ème paragraphe)

10 - "Propager le conspirationnisme" (dernier paragraphe)

11 - Les références et la source de l'article

12 - Conclusion

 


1 - Chapeau de l'article

 

« Son fondateur, Renaud Schira est connu pour être un soutien fervent de Dieudonné, Vauclin, Soral et Chouard, parmi d’autres fachos ou conspis. Il est également un membre actif de MetaTV qui reçoit régulièrement tous ces personnages. Il a rapidement été rejoint par Arthur, surnommé FArthur, l’un des principaux animateurs d’information aujourd’hui, lui aussi grand fan de Chouard, Laurent Louis, Pierre Hillard, Michel Collon et bien d’autres, et maître comme eux dans l’art de semer la confusion et de pénétrer un maximum de réseaux. »

 

L'association est mise en cause dans cet article par un début d'argumentaire ciblé uniquement sur 2 de ces bénévoles (Renaud Schira et Farthur) alors qu'Inform'Action est un collectif et non une structure pyramidale. Outre son caractère péjoratif, cette introduction est mensongère:

Renaud n'est pas un "soutien fervent" de Dieudonné Vauclin ou Soral, Farthur n'est "fan" de personne. Face à ces accusations grotesques et infondés, nous choisissons de répondre sur les contenus que nous diffusons effectivement dans notre association.

Regardons donc plus précisément sur le site de l'association (www.informaction.info). Il est important de rappeler qu'il y a plus de 5,000 contenus (vidéos, articles, livres) sur le site, examinons donc les noms cités dans le chapeau un par un de manière neutre :

Résultat de recherche : 15 résultats sur 5000. Sur ces 15 contenus, seuls 4 sont centrés sur le personnage Dieudonné.

Il y a donc 4 contenus concernant directement Dieudonné publiés pendant la polémique de l'hiver dernier. Deux contenus critiques et deux autres apportant plutôt des réflexions.

L'association est-elle alors un « fervent soutien » de Dieudonné ?

Soit 4 contenus sur 5,000 = 4/5000 = 0,0008 x 100 = 0,08 % concernant Dieudonné.

Prenons tous les contenus dans lesquels Dieudonné est présent (parfois juste entre parenthèses) 15/5000 = 0,003 x 100 = 0,3% des articles du site informaction.info.

Dire que le collectif Inform'Action est un « fervent soutien » de Dieudonné est un mensonge

Résultat de recherche : 0 résultat sur 5000.

L'association est-elle alors un « fervent soutient » de Vauclin ?

Dire que le collectif Inform'Action est un « fervent soutien » de Vincent Vauclin est un mensonge total.

Résultat de recherche : 9 résultatssur 5000. Sur ces 9 contenus, seuls 3 parlent plus précisément de Soral.

Il y a donc 3 contenus directement sur Alain Soral publiés en 1 an. Deux contenus très critiques et le troisième apportant une réflexion de fond.

Soit 3 contenus critiques sur 5,000 = 3/5000 = 0,0006 x 100 = 0,06 % de contenu concernant directement Alain Soral.

Prenons tous les contenus dans lesquels Alain Soral est présent (parfois juste entre parenthèses) 9/5000 = 0,0018 x 100 = 0,18% des articles du site informaction.info.

L'association est-elle alors un « fervent soutient » d' Alain Soral ?

Dire que le collectif Inform'Action est un « fervent soutien » d' Alain Soral est malhonnête.

Résultat de recherche : 1 résultat

Cet article est une tribune de Michel Collon à charge contre Laurent Louis.

L'association est-elle alors un « fervent soutient » de Laurent Louis ?

Dire que le collectif Inform'Action est un « fervent soutien » de Laurent Louis est de la manipulation pure et simple.

En résumé, en ce qui concerne les 4 individus ci-dessus, Inform'Action a fait un choix clair, nous ne leur faisons pas de publicité. Par contre, nous ne nous permettons pas de les dénigrer avec mépris et condescendance. Il est selon nous bien plus pertinent de pas être dans l'ostracisme et l'argument ad hominem, mais de discuter sur le fond de leurs écrits, interventions publiques, etc...

En ce qui concerne les 3 autres personnalités auxquelles nous sommes associés dans ce chapeau, Pierre Hillard, Etienne Chouard et Michel Collon, nous pensons qu'ils ont un intérêt réel dans le débat démocratique et qu'ils apportent certaines analyses pertinentes, même si nous ne sommes pas forcément en accord avec l'intégralité de leurs écrits ou propos.

Nota : Depuis peu, nous avons mis en place un système pour traiter avec plus d'attention les sujets qui sont jugés comme étant "sensibles" ou "très sensibles". En effet, nous estimons que sur certains points, ou avec certaines personnes, nous devons prendre plus de précautions, sans pour autant choisir la solution de facilité de les ostraciser ou de les ignorer. En effet certains sujets tabous, ou certaines personnes controversées nous semblent parfois être dignes d'intérêt. Nous faisons la différence entre le message précisément publié et l'idéologie de l'intervenant, à partir du moment ou nous estimons que le contenu est en accord avec nos valeurs, "garde-fous" de notre ligne éditoriale. Nous pensons par contre qu'il est toujours nécessaire de s'informer sur le positionnement politique des personnes exprimant publiquement un point de vue, leurs engagements et leurs parcours, finalement comme toute personnalité influente. Pour avoir plus de détails, veuillez consulter la page : Piments.

 

Regardons de manière froide les statistiques.

Résultat de recherche : 9 résultats sur 5000. Sur ces 9 contenus, seuls 7 concernent précisément Pierre Hillard sur une année de publication. L'ensemble des 7 publications parlent de la régionalisation, de l'Union Européenne et de la gouvernance mondiale. Pierre Hillard est un universitaire spécialisé sur ces sujets et a même été invité sur France Inter pour en parler.

Il y a donc 7 contenus directement sur Pierre Hillard. Soit 7 contenus sur 5,000 = 7/5000 = 0,0014 x 100 = 0,14 % de contenu concernant directement à Pierre Hillard. Prenons tous les contenus dans lesquels Pierre Hillard est présent : 9/5000 = 0,0018 x 100 = 0,18% des articles du site informaction.info.

Pierre Hillard n'est pas diabolisé par notre association. Nous accordons de l'intérêt pour certains de ses travaux, sans pour autant faire de prosélytisme.

Résultat de recherche : 21 résultats sur 5000. Sur ces 21 contenus, seuls 16 parlent précisément d’Étienne Chouard. Les sujets sont la démocratie, la constitution et la fiscalité, les sources : LCP (la chaine Parlementaire), Colibris (Pierre Rabhi), l'invitation à « ce soir ou jamais » sur France 3, le mouvement français pour le revenu de base...

Nous pensons que son analyse apporte des réflexions pertinentes sur la crise de gouvernance actuelle et les solutions pour y remédier. Un message prédominant dans son discours: "Ce n'est pas aux personnes de pouvoir d'écrire les règles du pouvoir", nous paraît être essentiel dans les questionnements autour des structures politiques en général.

Il y a donc 16 contenus directement sur Étienne Chouard publiés en 1 an. Soit 16 contenus sur 5,000 = 16/5000 = 0,0032 x 100 = 0,32 % de contenu concernant directement Étienne Chouard.

Prenons tous les contenus dans lesquels Étienne Chouard est présent : 21/5000 = 0,0042 x 100 = 0,42% des articles du site informaction.info.

Etienne Chouard n'est pas diabolisé par notre association. Nous accordons de l'intérêt pour certains de ses travaux et pour son approche globale et originale, sans pour autant être en accord avec l'ensemble de ses déclarations.

Résultat de recherche : 9 résultats. L'ensemble des 9 publications sont directement liées à Michel Collon.

Elles abordent l'impérialisme et les médiamensonges, qui sont au coeur de son travail de journaliste. Il y a une vidéo sur le Vénézuela, une vidéo sur l'Ukraine, une vidéo sur la Palestine, une sur le Mali, une sur la Syrie et une sur le terrorisme international.

Il y a donc 9 contenus concernant directement Michel Collon publiés en 1 an. Soit 9 contenus sur 5,000 = 9/5000 = 0,0018 x 100 = 0,18 % faisant référence directement à Michel Collon sur la base de données du site informaction.info.

Michel Collon n'est pas diabolisé par notre association. Nous accordons de l'intérêt pour ses travaux, et pensons que ses analyses devraient être plus connues.

 

Les 7 personnalités ci-dessus, ne représentent que 40 publications sur les 5.000 contenus diffusés par la plateforme www.informaction.info. Cela ne représente que 40/5000 = 0,0008 = 0,80% du contenu.

Nous pouvons après cette analyse statistique, dire que l'introduction de cet article est profondément et délibérément malhonnête.

 


2 - Le "sommet de la complosphère" (1er paragraphe)

 

"Au bout de seulement deux ans, en mélangeant tout et n’importe quoi dans ses infos interminables, le site Inform’action a atteint les sommets de la complosphère en multipliant les partenariats les plus improbables. Beaucoup se sont fait avoir et rares sont ceux qui ont refusé en y regardant de plus près."

 

Si en seulement deux ans d'existence nous avons intéressé plusieurs centaines de milliers de citoyen-e-s, c'est que notre travail est jugé pertinent et qu'il répond à une demande grandissante des citoyen-e-s d'être informé-e-s différemment (même si l'audience n'est pas toujours synonyme de qualité).

Les actualités et les réflexions plus profondes sur la société sont très nombreuses et variées, aussi notre travail colossal de sélection et de hiérarchisation de contenu multi-thématique, la possibilité de rechercher par mots clés, thèmes ou support, nous semble d'un intérêt réel. Libre à chacun de l'utiliser pour s'informer sur ce qu'il souhaite.

Le fait que les contenus soient interconnectés par ce système de métadonnées, ouvre des perspectives nouvelles et des points de vues différents, parfois contradictoires, permettant une meilleure compréhension du fonctionnement global de la société.

Sur la "complosphère", nous vous invitons à prendre connaissance de la partie dédiée à ce sujet dans notre "dossier transparence".

 


3 - 6000 DVD (2ème paragraphe)

 

«  Outre sa présence sur les réseaux sociaux et le développement de son site Internet, Inform'Action a pressé plus de 6000 DVD, compilant 230 extraits de vidéos en tous genres, sans demander la moindre autorisation aux auteurs, réalisateurs ni même distributeurs, en mélangeant le meilleur et le pire, selon la méthode bien connue du confusionnisme. »

 

En ce qui concerne les 6,000 DVD pressés en 2 ans d'existence, il est important de rappeler, contrairement à l'article, que ces DVD ne sont pas un objet commercial à but lucratif et ne sont pas vendus à prix fixe ;ce n'est ni un produit marchand, ni une démarche commerciale. En effet, ces DVD sont donnés aux citoyen-e-s qui sont intéressé-e-s par notre démarche et notre travail. En échange ils peuvent ou non faire un don à l'association Inform'Action pour la soutenir dans son action d'éducation populaire et de veille médiatique. La gratuité est comprise dans le « Prix Libre » et nombreux sont celles et ceux qui peuvent ainsi se procurer le DVD gratuitement (sur les marchés comme dans les commerces). Une inscription "DVDs uniquement vendus à prix libre", est inscrite sur la première de couverture.

Il est aussi important de rappeler que l'association n'a reçu aucune subvention au cours de ses 2 premières années d'existence et n'a vécu que des dons et des adhésions (l'adhésion est aussi à « Prix Libre »). La dernière assemblée générale a acté que les subventions seraient étudiées au cas par cas selon des critères éthiques et d'indépendance. L'ensemble de l'activité est réalisée par des citoyens bénévoles, il n'y a aucun salarié.

Le DVD est composé d'extraits de documentaires, de conférences, de films d'animations, de dessins animés, de courts métrages. L'ensemble de ce contenu n'est pas connu du grand public car il est très peu, voire pas du tout, relayé dans les médias traditionnels et encore moins aux heures de grande écoute.

Alors, oui, nous diffusons ce DVD sans l'autorisation de l'ensemble des personnes présentes, mais ces derniers sont eux même souvent boycottés par les médias dominants. Nous voulons participer en tant que simples citoyens à leur médiatisation qui nous parait être utile pour les débats démocratiques actuels.

Les films ont quasiment tous été téléchargés sur des plateformes de streaming commerciales, qui elles font des bénéfices et ont des attitudes contestables (contrôle, monopole, publicité, pistage des utilisateurs du web...). Certaines vidéos, comme les extraits de documentaires, ont été réduites -max 20min- pour respecter l'oeuvre du réalisateur, d'autres ont été trouvées « telles qu'elles », déjà réalisées par d'autres personnes ou collectifs. Un grand nombre de vidéos sont des montages, nous avons essayé d'apporter une plus-value personnelle. Après une lecture approfondie du droit de la propriété intellectuelle tel que la Loi n°57-298 du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique et les modifications la Loi n°85-660 du 3 juillet 1985 - art. 1 JORF 4 juillet 1985 en vigueur le 1er janvier 1986, la directive 2001/29/CE du Parlement Européen et du Conseil du du 22 mai 2001 ainsi que l'Accord sur les ADPIC du 15 avril 1994, nous nous considérons comme respectueux de la législation. Il faut rappeler l'aspect non lucratif de notre démarche citoyenne, la gratuité dans la diffusion du DVD, l'originalité du format du support diffusé (sous forme de "zapping"), la non atteinte à l'exploitation commerciale normale de l'oeuvre, le non préjudice au titulaire du droit mais aussi la dimension d'intérêt public de notre initiative ainsi que le côté "lanceur d'alerte" de notre démarche.

Nous sommes dans une initiative à but non lucratif, sans enrichissement personnel; nous n'avons rien à vendre, nous sommes tous bénévoles et ne souhaitons en aucun cas faire du profit. Certain-e-s ont même investis leurs économies personnelles pour faire vivre ce projet.

 


4 - Contenu du DVD (2ème paragraphe)

 

« En effet, dans le catalogue du DVD, on trouve surtout Chouard, Asselineau, Jovanovic, Laurent Louis, Pierre Hillard, Thierry Meyssan, Reopen911, Russia Today, Michel Collon, Nigel Farage et même Ayméric Chauprade, associés à des auteurs ou conférenciers présents à leur insu et, bien souvent, sans aucun rapport. La liste complète des auteurs est évidemment introuvable sur le site … cet odieux mélange pour que tous les DVD partent aussitôt à la poubelle. »

 

La liste des personnalités présentes sur le DVD est très variée, et c'est le but de notre démarche. Nous ne voulons pas imposer une nouvelle "pensée unique". Nous voulons apporter aux citoyen-e-s un panorama d'analyses faites par des individus compétents sur le sujet en question. Penser par soi-même et développer son esprit critique, nous semble incontournable. Nous ne voulons pas quitter la pensée unique actuelle pour retomber dans une nouvelle pensée unique. Nous sommes pour les débats constructifs et les oppositions débattues.

Nous avons par ailleurs tenté dans ce DVD de diffuser une diversité de sujets qui nous réunissent plutôt que des sujets qui nous divisent. En effet, nous pensons que les médias traditionnels sont trop souvent dans l'amalgame, la division et la stigmatisation « diviser pour mieux régner ».

Voici la liste des personnalités présentes sur le DVD. Nous n'avons retenu que les vidéos où les personnalités sont centrales et nous avons évidemment exclut tout ce qui est film d'animation et dessins animés : (les personnes citées par la Horde sont en gras) :

 

Vidéo n°3 : Abbé Pierre Vidéo n° 5 : Alessandro di Giuseppe Vidéo n° 6 : Xavier Mathieu Vidéo n° 8 : Michel Burnier
Vidéo n°17 : Olivier Clerc Vidéo n°23 : Françoise Clavel Vidéo n°30 : Carlos Espinosa Vidéo n° 32 : Mr Mondialisation
Vidéo n° 33 : Charlie Chaplin Vidéo n° 35 : Bridget Kyoto Vidéo n° 37 : Laurent Mucchielli Vidéo n° 42 : Yann Arthus-Bertrand
Vidéo n° 46 : Paul Ariès Vidéo n° 48 : Jean Tulard Vidéo n° 49 : François Asselineau Vidéo n° 56 : Fernandel
Vidéo n° 59 : Eric Laurent Vidéo n° 60 : Emmanuel Todd Vidéo n° 61 : Hervé Kempf Vidéo n° 66 : Michel Collon
Vidéo n° 67 : Nicolas Bouzou Vidéo n° 68 : Jean Ziegler Vidéo n° 73 : Franck Lepage Vidéo n° 77 : Rima Laibow
Vidéo n° 83 : Claude Bourguignon Vidéo n° 84 : André Comte-Sponville Vidéo n° 85 : VG. D’Estaing Vidéo n° 88 : Coluche
Vidéo n° 91 : Jocelyn Moulin Vidéo n° 95 : François Asselineau Video n° 97 : Lydia Bourguignon Video n°  98 : Séverine Suzuki
Video n° 103 : Corinne Gouget Video n° 109 : Colinne Serreau Video n° 111 : Nigel Farage Video n° 115 : William Reymond
Video n° 119 : Nicolas Pezeril Video n° 121 : Frédéric Lenoir Video n° 122 : Malcom X Video n° 124 : Olivier Delamarche
Video n° 125 : Pierre Rabbi Video n° 127 : Michel Collon Video n° 132 : John Perkins Video n° 133 : Mathieu Cotte
Video n° 134 : JM Pugnière Video n° 135 : Wesley Clark Video n° 136 : Jean Claude Trichet Video n° 137 : George Carlin
Video n° 141 : Abbé Pierre Video n° 145 : John F. Kennedy Video n° 146 : Aymeric Chauprade Video n° 147 : Francis Dupuis-Déri
Video n° 150 : Jean Paul Biberian Video n° 152 : André Cicolella Video n° 153 : Hk et les saltimbanks Video n° 154 : Eric Laurent
Video n° 157 : Henri Guillemin Video n° 159 : Marie-Christine Vergiat Video n° 161 : Christophe Deloire Video n° 162 : Gerard Batten
Video n° 163 : Raymond Devos Video n° 164 : Jean Paul Degache Video n° 165 : Alan Grayson Video n° 167 : Aaron Russo
Video n° 172 : Bahar Kimyougur Video n° 174 : François Asselineau Video n° 175 : Paul Jorion Video n° 176 : Damien Millet
Video n° 177 : Shlomo Sand Video n° 178 : Dominique Guillet Video n° 179 : Jacques Attali Video n° 180 : Bernie Sanders
Video n° 182 : Alain Chouet Video n° 185 : Yuri Bezmenov Video n° 186 : Jean Michel Quatrepoint Video n° 187 : Pierre Jovanovic
Video n° 189 : Michel Collon Video n° 190 : François Asselineau Video n° 191 : Docteur Rath Video n° 192 : Denis Lavant
Video n° 193 : Vladimir Bukovski Video n° 196 : Curtis Emerson Video n° 200 : Mr Mondialisation Video n° 201 : Mr Mondialisation
Video n° 203 : Michel Collon Video n° 204 : Mathieu Baudin Video n° 211 : Colinne Serreau Video n° 212 : Keny Arkana
Video n° 214 : Claire Blondel Video n° 220 : Paul Ariès Video n° 229 : Etienne Chouard Video n° 230 : Marc de la Menardière

Résultat : 12 personnalités sur 92 déplaisent à La Horde soit 13% !

Nous citons : « En effet, dans le catalogue du DVD, on trouve surtout Chouard, Asselineau, Jovanovic, Laurent Louis, Pierre Hillard, Thierry Meyssan, Reopen911, Russia Today, Michel Collon, Nigel Farage et même Ayméric Chauprade (député européen FN), »

Regardons donc plus précisément le contenu présent sur le DVD « Vous ne verrez plus l'info comme avant... ». Il est important de rappeler qu'il y a plus de 30 heures de vidéos sur le DVD, examinons donc les noms cités de manière statistique :

Résultats :

  • Michel Collon : 4 vidéos parlent de sa thématique d'étude, les média mensonges

  • François Asselineau : 4 vidéos; Une sur la géopolitique, une sur l'empire des Etats-Unis, une sur les préjugés à propos du « terrorisme islamique » en Europe, et une sur la construction européenne. Nous sommes clairs et transparents dans le livret du DVD sur le fait que François Asselineau a créé l'UPR (Union Populaire Républicaine) il y a 7 ans, un parti politique qui compte plus de 6.500 adhérent-e-s.

  • Pierre Jovanovic : une vidéo qui aborde son travail de veille médiatique sur la crise économique et qui parle précisément de la création d'une monnaie mondiale avec pour source le FMI.

  • Etienne Chouard : une vidéo qui parle de sa thématique favorite, la constitution et le tirage au sort. Une conférence proposée par TedX, un collectif que l'on ne peut que recommander.

  • Nigel Farage : une vidéo qui parle de la détresse des Grecs en tant que député européen, filmé au parlement européen (politicien du parti Anglais UKIP).

  • Ayméric Chauprade : une vidéo où il s'exprime en tant que docteur en géopolitique, ancien enseignant au Collège Interarmées de Défense (CID) depuis 1999 où il fut directeur du cours de géopolitique de 2002 à 2009. Il s'exprime dans cette vidéo uniquement sur les attentats du 11 septembre et la version officielle. Cette vidéo a été tournée en 2011 et il n'était pas à cette date affilié au FN.

  • Laurent Louis : 0 vidéo

  • Pierre Hillard : 0 vidéo

  • Thierry Meyssan : 0 vidéo

Donc sur les 9 personnalités citées par la Horde, seules 6 sont présentes dans le DVD. De plus l'expression “on trouve surtout ...” est mensongère car les interventions de ces 6 personnalités représentent en temps seulement 13% des 30 heures du DVD.

Après le listing ci dessus, nous pouvons aussi remarquer que niDieudonnéni Alain Soral” ne sont présents dans le DVD.

L'affirmation « on trouve surtout ... » est une contre vérité qui a pour unique but de discréditer et diaboliser notre collectif.

 


5 - Point de distribution (3ème paragraphe)

 

« Inform’action diffuse son DVD dans 20 points de vente, répartis dans 5 départements. Parmi ces points de vente, on trouve le CASC à Toulouse, siège d’ATTAC et de plusieurs autres associations toulousaines. Le président du CASC est Pierre Bonneau, ancien président… d’ATTAC Toulouse, qui n’a rien remarqué de louche.... »

 

Tout d'abord nous tenons à dire que le fait de citer Mr Pierre Bonneau est totalement déplacé et irrespectueux. Énumérer ainsi la liste de nos distributeurs, dans le but de semer le doute et la suspicion est une attitude contestable.

En moins de 72 heures, tous nos distributeurs et partenaires ont reçu l'article de La Horde envoyé par mail et nous en avons les preuves, nous connaissons du coup les expéditeurs.

Voici un exemple de mail :

Le mail a circulé dans certains organes de presse et sur de nombreuses listes de diffusion de collectifs militants, syndicaux, politiques, associatifs... D'autres personnes ont reçu de nombreux coups de téléphones et subi des pressions réelles pour arrêter de collaborer avec nous.

Nous ne pouvons que regretter que certaines de nos collaborations aient étés négativement impactées par ces méthodes.
 


6 - Partenariat (4ème paragraphe)

 

« Inform’action multiplie aussi publiquement les renvois d’ascensceur avec les médias soraliens et chouardiens : MetaTV, le Cercle des volontaires, Agence info libre, Le 4ème singe, Le Message (disciples de Chouard, très présents dans Inform’action), RealpolitikTV, les Moutons enragés, le Parti anti-soniste, etc. »

 

Inform'Action n'a pas de partenariat officiel au sens propre du terme. Nous avons des sites amis, des « sites favoris », « des initiatives » choisies collectivement. Cependant, en 2 ans d’existence, nous avons tissé des liens avec d'autres projets citoyens s’intéressant au même sujet : l'information. Sur certaines actions ponctuelles (communications au public, relais, interviews, etc...), nous travaillons avec certains des collectifs pré-cités dans une démarche de convergence et d'entraide.

Les collectifs cités ci dessus font partie des nouveaux médias citoyens, issus de l'ère « Internet », au même titre que bien d'autres.

Les médias, personnalités, partis ou collectifs cités ci dessus sont très différents dans leurs structures, dans leurs lignes, et leur public, aussi nous considérons manipulateur de les « mettre dans le même sac » (procédé de généralisation abusive et déshonneur par association).

Cela ne veut pas dire que nous sommes en accord avec l'ensemble des productions réalisées par ces derniers ou leurs prises de positions. Nous rappelons, comme dit précédemment dans notre charte : «  Le collectif est au service de l'engagement de ses membres, personnes ou réseaux, il n'a aucunement vocation à les représenter mais d’ouvrir des débats dans la sphère publique. Les opinions exprimées dans les documents n'engagent que l'auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de l'association Inform'Action. ».

 

Nota : Dans notre projet de veille médiatique, nous essayons de trouver un équilibre entre 1/3 de médias dominants et traditionnels, 1/3 de médias professionnels alternatifs et 1/3 de médias associatifs et citoyens. En aparté : nous essayons aussi de trouver un autre équilibre 1/3 de brèves et d'actualités, 1/3 de réflexions et de sujets intemporels et 1/3 de solutions et d'alternatives. Nous sommes en permanence dans cette recherche d'équilibre, à notre sens bénéfique. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre "dossier transparence".

 


7 - Réseau (5ème paragraphe)

 

« Parmi les autres réseaux qui relaient Inform’action … les Indignés, le CNR Midi-Pyrénées, des radios locales certains groupes locaux Attac, Front de Gauche et Europe Ecologie, et des collectifs de lutte naïfs, peu attentifs ou parfois infiltrés. »

 

Les collectifs, associations, pages Facebook qui nous relayent, le font car ils le souhaitent. Nous n'avons jamais exercé de pressions. Les pages qui nous partagent des articles relayés par Inform'Action, considèrent comme nous que le contenu est intéressant.

Encore une fois, le ton est détestable : arrogance, amalgame, pression morale et médiatique, ...

Les collectifs politiques diffamés n'apprécient sans doute pas les qualificatifs « naïfs », « peu attentifs » sur un ton méprisant. Nous espérons que la lecture de cette réponse encouragera les collectifs cités à se faire leur propre avis.

Rappelons ici que nous sommes ouverts à la discussion, disponibles pour aborder cette situation, et disposés à accueillir les critiques constructives et respectueuses.
 


8 - Infiltration (6ème paragraphe)

 

« Car l’infiltration est une méthode courante des fachos et conspis qu’on retrouve chez Inform’action. FArthur a notamment réussi à inflitrer la section toulousaine de l’Eglise de la Très Sainte Consommation sous le pseudo AbbéFarthur (pas très discret) »

 

Chez Inform'Action, tous les bénévoles sont libres ou pas de participer à d'autres collectifs, associations, partis politiques, maisons de quartiers... Donc, OUI, les membres actifs d'Inform'Action sont présents dans différentes structures militantes qui participent à la transition citoyenne en cours.

Cela ne veut en aucun cas dire que nous « infiltrons les réseaux », mais tout simplement que nous sommes des citoyens acteurs du changement et que nous donnons de notre temps bénévolement pour une transition citoyenne. Cette accusation est tout simplement grotesque.

Si Farthur a choisi comme pseudonyme pour l'église « AbbéFarthur », il paraît évident que ce n'était pas pour passer inaperçu ou « infiltrer discrètement » ce collectif.

Les mots « fachos » et « conspis » sont des mots « émotion » ici encore utilisés pour manipuler le lecteur. Ceux qui nous connaissent personnellement apprécient notre intégrité, notre sincérité et notre engagement citoyen.

 


9 - Meta TV (7ème paragraphe)

 

« Dans son interview pour la chaîne soralienne MetaTV le 19 août 2014, Renaud Schira avouait que la vocation d’Inform’action est de relayer les « informations » du genre de celles diffusées par MetaTV (« nous sommes dans le même bâteau ») et de réconcilier les positions politiques opposées (étrangement le même discours que Soral). »

 

Renaud parlait en son nom et pas au nom du collectif comme expliqué dans la vidéo à plusieurs reprises. Nous faisons clairement la distinction entre les individualités qui composent l'association et le collectif à proprement parler.

L'association ne prend pas position. Nous considérons que nous relayons des informations parfois similaires au projet Meta TV, non pas parce que nous avons la même ligne éditoriale mais tout simplement parce que sur certains sujets tels que la malbouffe, la corruption, les paradis fiscaux, les OGM... nous avons des positions voisines.

Cependant sur d'autres sujets nous sommes plus critiques à leur égard. Nous avons fait un choix de ligne éditoriale différent, les remarques qu'on leur adresse parfois, même si elles sont négatives, sont respectueuses et constructives. En tout cas nous sommes définitivement pour la liberté d'expression, qui selon nous doit être totale. Ainsi que certains le veuillent ou non, cette web TV à le droit d'exister, et celles et ceux qui ne souhaitent pas en entendre parler n'ont qu'à ne pas s'y connecter...
 


10 - "Propager le conspirationnisme" (Dernier paragraphe)

 

"De même, Renaud Schira annonçait son projet de continuer le développement d’Inform’action à travers la création d’un réseau de blogs rattachés au site et, surtout, au moyen d’interventions prochainement dans des collèges. Pour y semer la confusion et propager le conspirationnisme jusqu’aux enfants ?"

 

Pour le moment aucun contenu n'est rédigé par les membres de notre association. Pour répondre aux demandes des internautes qui souhaiteraient publier du contenu propre sur notre plateforme, nous sommes en train de mettre en place un espace de blog. Les contenus diffusés seront modérés de la même manière que sur notre site, mais n'engageront que leurs auteurs respectifs -comme c'est déjà le cas actuellement-.

Pour ce qui est des interventions dans les collèges, certains membres réflechissent à l'élaboration d'ateliers pédagogiques sur une thématique très précise qui est « l'e-reputation », l'image des marques industrielles sur internet. Cet atelier est une expérimentation, qui sera suivie et évaluée par des professionnels de l'enseignement.

La conclusion de l'article sur cette phrase « choc », joue sur la peur et la prétendue « contagion dangereuse » de notre travail. L'objectif est clair, laisser le lecteur sur une impression finale très négative à notre égard.

 


11 - Les références et la source de l'article

 

Le travail de référencement réalisé par La Horde donne une impression de "sérieux" et de professionnalisme (9 références pour 9 paragraphes). Cependant on verra avec l'étude qui suit, que les références sont loin d'être objectives, même au contraire, elles sont profondément et intentionnellement manipulatoires.

Référence n°1 : "Renaud Schira est connu pour être un soutien fervent de Dieudonné[1]"

La source mène à une page statique du site de pétition en ligne activism.com. Il n'y a aucune preuve de signature d'aucune pétition par Renaud Schira et encore moins en lien avec Dieudonné.

Le lien a été modifié ! Renaud a effectivement signé cette pétition en soutien à l'humoriste en 2012. Chacun peut bien penser ce qu'il souhaite de cet artiste. Cependant le qualifier de "fervent soutient" compte tenu de ce seult unique critère semble bien disproportionné. De toute manière, les prises de position sur cette personne ayant été rendues extrêmement clivantes compte tenu du battage médiatique, des diverses provocations et controverses, et du manque d'écoute mutuel entre les différentes parties, nous avons individuellement choisi de ne plus exprimer nos positions individuelles sur ce sujet publiquement.

Référence n°2 : "Sur face de bouc, il est fan de ladissidence.org, le site de Vincent Vauclin dont Soral est la tête d’affiche."

La référence ne mène à aucune source concrète. Elle affirme simplement que Renaud Schira "est fan" de ladissidence.org sur Facebook, ce qui est faux.

Référence n°3 : "Dont il fait intensément la pub sur inform’action depuis l’origine et qui est sa tête d’affiche."

La référence ne mène à aucune source concrète. Nous pouvons confirmer par l'étude statistique de la partie 1 de ce dossier, qu'aucun des membres d'Inform'Action ne fait de prosélytisme. FArthur (ni aucun autre membre) n'a pas de "tête d'affiche" ou de "gourou".

Référence n°4 : "Le site inform’action a atteint le 2000ème rang des sites Internet en France selon le classement alexa.com avec plus de 20 000 visites/jour."

La référence ne mène à aucune source concrète, aucune impression d'écran. Au 1 er octobre 2014, le site informaction.info était au 6.000 rang. Sinon, nous avons bien entre 10.000 et 25.000 visiteurs par jour.

Référence n°5 : "Parmi les personnes ou groupes instrumentalisés (il serait intéressant de savoir qui est au courant ou pas, et qui accepte ou pas d’être sur ce DVD) : André Comte-Sponville, Kokopelli, l’Eglise de la Très Sainte Consommation, Xavier Mathieu, Louis Rigaud, Michel Burnier, la CRIIRAD, ACRIMED, l’émission Groland, les Guignols de l’info, Greenpeace, Europe Ecologie, Front de Gauche, Coline Serreau, Pierre Rabhi, Laure Noualhat alias Bridget Kyoto, Yann Arthus-Bertrand, Paul Ariès, Jean Ziegler, Hervé Kempf, Eleonore Pourriat, Denis Waerebecke, Sabrina Massen, Pierre Carles, Naomi Klein, Manu Chao, Jean-François Brient, Serge Latouche…"

La référence est juste même si incomplète. En effet, vous pouvez retrouver les 92 personnalités présentes sur le Dvd en partie 4 de ce dossier.

Référence n°6 : "Dont les grandes librairies Ombres blanches, Terra Nova et Renaissance (proche du PCF) à Toulouse, le café associatif Caff’Causse à Assier dans le Lot, la librairie Cayzac et à la Maison Sidobre à Marvejols en Lozère, la librairie Plume à Millau dans l’Aveyron, la librairie Résistances dans le XVIIème à Paris, et même l’Equitable café à Marseille !"

La référence est juste (sauf la librairie "Résistances" à Paris) même si elle n'amène à aucune source. L'ensemble de nos distributeurs est disponible sur notre site internet à cette adresse : www.informaction.info/nos-distributeurs

Référence n°7 : "Après radio Canal Sud, c’est radio FMR qui vient carrément d’offrir une émission hebdomadaire d’une heure à Inform’action, sous le titre Les casse-têtes de l’info ». Radio Campus, que nous avions dans un premier temps citée, nous précise que si une demande d’émission a bien été faite de la part d’Inform’action, la radio n’a pas donné suite et elle ne souhaite rien relayer de cette association."

La référence est correcte. Nous ne pouvons que regretter que radio FMR ait cédé aux pressions et ait annulé notre émission "Les casse-têtes de l'info". A cette occassion, nous avons pu constater que les décisions dans cette radio sont prises de manière pyramidale : malgré le soutien de nombreux membres actifs de la radio (qui ont réécouter toutes nos émissions, sans y trouver quelque chose à redire), la décision de supprimer "Les casse-têtes de l'info" a été prise.

Référence n°8 : "GROZAD, visites de soutien du Groland sur la ZAD du Testet contre le barrage de Sivens, durant lesquelles l’AbbéFarthur a été reconnu et s’est fait éjecter"

La référence mène à une page statique intitulé "GROZAD" du site www.collectif-testet.org. Sur ce site, il n'y a pas d'occurence du mot "FArthur". En revanche, si certain-e-s souhaitent avoir plus de détails sur la façon dont c'est passé cette "éjection", n'hésitez pas à contacter FArthur à farthur@informaction.info, qui vous livrera sa version des faits, bien différente de celle présentée ici.

Référence n°9 : "La tournée tarnaise de l’Eglise de la Très Sainte Consommation."

La référence mène à l'article de La Dépêche "Groland annexe la zone humide", mais rien sur la soi-disant "infiltration survenue malgré leurs précautions." idem n'hésitez pas à contacter Farthur à ce propos.

Référence Photo :

La photo de Renaud et de Farthur est un montage réalisé à partir de captures d'écran sur des interviews réalisées par l'association. Elle ont été choisies intentionnellement pour les discréditer et pour "faire peur". Nous n'épilogueront pas sur ce procédé abject.

 


12 - Conclusion

 

En résumé, l'article utilise en permanence des techniques de manipulations : photo grotesque, amalgames, déshonneur par association, intimidation, mensonges, calomnies, ad hominem, mots « émotion », sources discutables, ... Contentons nous de rappeler quelques données qui nous paraissent importantes :

  • Les 7 personnalités citées par la Horde dans le chapeau de l'article ne représente que 40 publications sur les 5.000 contenus diffusés par la plateforme www.informaction.info. Cela ne représente que 40/5000 = 0,0008 = 0,80% du contenu.
     
  • Sur les 9 personnalités citées par la Horde, seules 6 sont présentes dans le DVD. De plus l'expression “dans le catalogue, on trouve surtout ...” est mensongère car les interventions de ces 6 personnalités représentent en temps seulement 13% des 30 heures du DVD.
     
  • Sur les 5000 contenus, seulement 182 sont étiquetés avec la thématique « Théories controversées » (3,6%). Alors, insulter un collectif de "sommets de la complosphère" sans préciser de quel complot on parle, est malhonnête.

Les conséquences collectives et personnelles de cette « charge » ont été importantes. Les méthodes utilisées pour propager ce pamphlet, nous diffamer et faire pression sur nous et notre réseau nous paraissent simplement incohérentes et incompatibles avec « l’antifascisme ».

 

Pour aller plus loin, veuillez consulter notre "dossier transparence".