Une solution?
1 - ARTICLE
Alerte sur les dangers du dioxyde de titane E171, un additif alimentaire très courant
C’est une nouvelle mise en garde sur les risques associés aux nanoparticules, ces particules lilliputiennes présentes dans de multiples produits de consommation courante, notamment alimentaires. A quoi sert cet additif ? A rien, ce qui rend le risque d’autant moins acceptable. Or, il n’est pas soumis à l’étiquetage « nanomatériau », car il est intégré aux aliments sous une forme qui n’est que partiellement – de 10 % à 40 % – composée de nanoparticules (soit une dimension inférieure à 100...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire