Une solution?
1 - ARTICLE
Apprendre à exister pour vivre
Nous sommes passés, comme le disait Foucault, des « savoirs de spiritualité » aux « savoirs de connaissance » : les premiers apprenaient aux hommes à vivre, les seconds ne fournissent plus que des vérités objectives. Il est donc temps de passer d’une conception de consommation de la vie, qui s’applique à emmagasiner la connaissance à une conception de communion avec la vie pour renouer avec l’être profond présent en nous-mêmes. 

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire