Une solution?
1 - ARTICLE
Cancer du sein : le piège du dépistage
Cette lettre est peut-être la dernière que je publie. Après ce que je suis sur le point de vous révéler, je subirai forcément des pressions pour stopper la diffusion de ma lettre, voire des poursuites judiciaires pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Dans tous les cas, je m’attends à recevoir des dizaines de messages de haine m’accusant de vouloir « faire mourir les femmes ». Peut-être aussi une convocation à la gendarmerie. Et pourtant, ma conscience m’oblige à...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire