Une solution?
1 - ARTICLE
Ces malades des ondes électromagnétiques, qui "survivent"
Ils souffrent de maux de tête, brûlures, insomnies ou encore de tachycardie, des symptômes qu'ils attribuent aux ondes des téléphones portables, réseaux Wi-Fi ou antennes-relais. Ces personnes dites électrohypersensibles (EHS), une maladie non reconnue en France, ont développé une intolérance plus ou moins sévère aux champs électromagnétiques. Au point de devoir multiplier les consultations médicales, aménager leur logement, porter des protections et parfois fuir toute civilisation.
Portrait de Renaud Schira suggéré par Renaud Schira Santé 1 - ARTICLE Analyse/Réflexion
SignalerSignaler à l'administrateur un problème sur le contenu

Evaluation

Note d'intérêt = 3,0 / 5 Note de piment = 0,0/2 Note de complexité = 0,0 / 2

Evaluations

Témoignage intéressant x 2
Plus de contextualisation sur le sujet est requise x 1
Portrait de Renaud Schira
3270
[field_motif_de_refus]
OK
Portrait de Veille internautes
3272
[field_motif_de_refus]
OK

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire