Une solution?
1 - ARTICLE
Charlot ministre de la vérité
Admettons-le : au début on n’a pas voulu y croire. Lorsque le 3 janvier on a entendu Samuel Laurent, « décodeur » en chef au Monde, annoncer « une innovation technologique (1) » conçue pour défaire la post-vérité, on s’est dit que c’était trop beau pour être vrai. Mais l’époque dispense sans compter, et il faut désormais tenir pour acquis qu’elle est capable de tout.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire