Une solution?
1 - ARTICLE
Chez Deliveroo, des «bikers» qui refusent de pédaler dans la semoule
Horaires et rémunération de plus en plus contraints, absence d’interlocuteurs, ruptures sauvages de contrats… Des coursiers dénoncent les pratiques de la start-up de livraison qui leur demande de se déclarer auto-entrepreneurs tout en les soumettant aux obligations du salariat.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire