Une solution?
1 - ARTICLE
De l'ADN humain de 400 000 ans
Une partie de l'ADN d'un être humain vieux de 400 000 ans a été reconstituée à partir d'un os découvert sur le site préhistorique espagnol d'Atapuerca, a annoncé une étude publiée jeudi 5 décembre par la revue Nature. Il s'agit d'un véritable exploit scientifique qui pourrait permettre de remonter suffisamment dans le temps pour suivre l'évolution génétique de nos ancêtres. Le plus ancien génome humain séquencé jusqu'alors était âgé de 70 000 à 80 000 ans et appartenait à...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire