Une solution?
1 - ARTICLE
Dijon : le viticulteur qui avait refusé de traiter ses vignes relaxé
Sa relaxe jeudi par la cour d’appel de Dijon sonne pour Emmanuel Giboulot comme une « victoire de la mobilisation citoyenne »: ce viticulteur bio, poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes, ressort blanchi, se félicitant d’avoir ouvert « le débat » sur les pesticides.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire