Une solution?
1 - ARTICLE
Eco-terroriste : le mot fourre-tout qui camoufle la violence d’un système
Un eco-terroriste se cache-t-il en vous, en moi, en nous, en ceux qui militent pour une transition écologique autant radicale qu’elle s’oppose de front à un modèle économique écrasant ? Peut-être… si on en croit le lexique employé par nombre de figures politiques ou médiatiques. Tenterait-on de « criminaliser », dans l’opinion, les luttes environnementales ? Les industries polluantes ne devraient-elles pas porter ce fardeau sémantique ?

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire