Une solution?
1 - ARTICLE
En 2012, les marchés menaçaient Hollande : casse le Code du travail, sinon...
Si le président de la République ne libéralise pas le marché du travail en France, les marchés attaqueront ses finances. Début 2012, Reporterre avait publié cette note d’un analyste financier du groupe Crédit agricole-Cheuvreux. Son auteur, Nicolas Doisy, y exprimait très clairement les injonctions des marchés financiers au candidat "de gauche" : le président devra "déplaire aux électeurs", sans quoi les "marchés financiers [l’y] contraindront". On peut dire que M. Hollande respecte le...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire