Une solution?
1 - ARTICLE
En 2012, Londres a autorisé l'exportation de gaz chimiques en Syrie
Alors que le Parlement britannique vient de s'opposer à une intervention en Syrie, The Independent révèle que l'an dernier le gouvernement avait autorisé l'exportation de gaz potentiellement dangereux vers Damas. Avant de revenir sur sa décision en juillet de la même année...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire