Une solution?
1 - ARTICLE
En dépit de toutes les alertes scientifiques, Bruxelles s’apprête à autoriser les perturbateurs...
C’est aujourd’hui, mercredi 21 décembre, que la Commission européenne doit voter la liste des critères permettant de définir les perturbateurs endocriniens (PE). Ces substances chimiques que l’on retrouve dans mille et un produits de la vie quotidienne (tongs, ordinateurs, boîtes de conserve, rideaux de douche, téléphone portables…) et dans de nombreux pesticides, sont capables de mimer l’action de nos hormones, et peuvent provoquer des cancers, des dysfonctionnements du système nerveux ou...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire