Une solution?
1 - ARTICLE
France : Est venu le temps d’un contrôle des intermédiaires et de la transparence dans les ventes d’armes !
Selon l’Agence France Presse (AFP), la Cour de justice de la République (CJR) va enfin examiner le rôle joué par l’ancien Premier ministre Edouard Balladur et l’ancien ministre de la Défense François Léotard dans le contrat d’armements des sous marins Agosta pour le Pakistan[1]. Celles-ci suivent les mises en examen de Nicolas Bazire, Renaud Donnedieux de Vabre[2], de Thierry Gaubert et de Pierre Mongin pour « complicité d’abus de biens sociaux » et « recel d’abus de biens sociaux » pour...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire