Une solution?
1 - ARTICLE
Gambie, la dictature qui coule des jours paisibles
 En Gambie, on arrête arbitrairement, on torture, on exécute. Homosexuels et séropositifs encourent la prison à vie. Les journalistes informent parfois au péril de leur vie. Depuis 20 ans, Yahya Jammeh, le chef de l’Etat gambien, fait régner la terreur à l’intérieur de ses frontières. Le paradoxe ? La Gambie abrite le siège de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples. Les ONG tirent régulièrement la sonnette d’alarme, sous le regard impassible de la communauté...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire