Une solution?
1 - ARTICLE
Gouvernement et députés sacralisent l’irresponsabilité des multinationales
Les grandes entreprises françaises ne seront pas soumises à un « devoir de vigilance » vis-à-vis de leurs sous-traitants. Cette proposition de loi issue d’une poignée de députés socialistes et écologistes sera, au mieux, vidée de son contenu, au pire jetée à la poubelle. Le projet de loi Macron obligeait de son côté les entreprises à être gérées « dans le respect de l’intérêt général économique, social et environnemental ». Cette définition a disparu de la loi...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire