Une solution?
1 - ARTICLE
Grève de la faim à l’hôpital de Bastia : «On va crever dans l’indifférence»
Cinq des sept femmes qui ont entamé le 30 octobre une grève de la faim inédite sont toujours debout, épuisées. L’une d’entre elles, la syndicaliste CGT Josette Risterucci, nous dresse le tableau de la situation de l’hôpital dans lequel elle travaille depuis 40 ans.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire