Une solution?
1 - ARTICLE
La pollution met en danger le cerveau
Des enfants exposés in utero à des niveaux élevés de deux phtalates présentent en moyenne un quotient intellectuel (QI) inférieur de plus de six points à celui d’enfants moins exposés. Cette conclusion préoccupante est le fruit d’une étude au long cours, conduite par des chercheurs de l’université Columbia (New York), et publiée mercredi 10 décembre dans la revue PLoS One.  

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire