Une solution?
1 - ARTICLE
La Syrie va rester pour de nombreuses années un réservoir de djihadistes
À la mi-mars 2011 la brutale répression des services de sécurité syriens met dans la rue une partie de la population de Deraa, ville sunnite du sud de la Syrie, à quelques encablures de la frontière avec la Jordanie. Plusieurs adolescents, accusés d’avoir réalisé des graffitis anti-régime sont arrêtés et torturés. Certains décéderont. À ce jour, les versions diffèrent encore sur le nombre des victimes et sur le jour même de l’événement[1]. C’est à partir de cette date que la contestation envers...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire