Une solution?
1 - ARTICLE
L'abandon des conservatoires par l'Etat est une faute politique majeure
Emmanuel Dupuy, rédacteur en chef de Diapason, s'alarme du désengagement programmé de l'Etat dans le financement des conservatoires de musique. Une décision qui risque d'aggraver les inégalités et mettre en danger la formation du public et des musiciens de demain.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire