Une solution?
1 - ARTICLE
L’écologisme se souciait de préserver le monde naturel, ce n’est plus le cas
La plupart d’entre nous sommes moins dérangés par l’idée de vivre dans un monde sans martre des pins, sans abeilles mellifères, sans loutres et sans loups qu’à l’idée de vivre dans un monde sans médias sociaux, sans cappuccinos, sans vols économiques et sans lave-vaisselle. Même l’écologisme, qui a un temps été motivé par l’amour du monde naturel, semble désormais plus concerné par la recherche de procédés un peu moins destructeurs qui permettraient à une civilisation surprivilégiée de...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire