Une solution?
1 - ARTICLE
Les 2 minutes de la Haine dans 1984, de Georges Orwell
« Il était presque onze heures et, au Commissariat aux Archives, où travaillait Winston, on tirait les chaises hors des bureaux pour les grouper au centre du hall, face au grand télécran afin de préparer les Deux Minutes de la Haine.[…] O’Brien, à ce moment, regarda son bracelet-montre, vit qu’il était près de onze heures et décida, de toute évidence, de rester dans le Commissariat aux Archives jusqu’à la fin des Deux Minutes de la Haine. Il prit une chaise sur le même rang que Winston...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire