Une solution?
1 - ARTICLE
L’État veut céder 49 % du capital de l’Aéroport Toulouse-Blagnac
La privatisation de l’Aéroport Toulouse-Blagnac est en marche. Selon nos sources proches de Bercy, l’Agence française des participations, qui gère les investissements de l’État dans les entreprises, devrait annoncer une première cession de 49,99 % du capital d’Aéroport Toulouse-Blagnac via un appel d’offres. Le choix du nouvel entrant au capital devrait être connu d’ici le mois de novembre.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire