Une solution?
1 - ARTICLE
Lettre ouverte aux députés et sénateurs : Surveillance, état d'urgence, jusqu'où irez vous ?
Le gouvernement tente, dans un embouteillage législatif confus, de faire prolonger par tous les moyens possibles la suspension de l'État de droit que connaît la France depuis le 13 novembre 2015. Prolongation, extension, constitutionnalisation de l'état d'urgence, loi de réforme pénale et de lutte contre le terrorisme, un arsenal législatif confus et dangereux va être voté dans les jours qui viennent au Sénat et à l'Assemblée nationale. La Quadrature du Net met en garde les parlementaires...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire