Une solution?
1 - ARTICLE
L'homme ? Un être à consoler sans modération
Qui a déjà tenté de prendre quelqu'un en larmes dans ses bras le sait bien : la consolation est l'un des gestes les plus émouvants qui soient. Fragile et maladroite quand elle éclot, mais puissante et réconfortante quand elle distille son philtre. C'est cette étrange alchimie que décrypte le philosophe Michaël Foessel dans son nouveau livre, Le Temps de la consolation.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire