Une solution?
1 - ARTICLE
Loi Alur : un nouveau cadre légal pour les habitats alternatifs
La loi Alur, définitivement votée le 20 février 2014, instaure notamment de nouveaux statuts légaux aux logements alternatifs : habitat participatif, logements mobiles et constructions démontables (tipis, yourtes). Elle vient ainsi combler plusieurs vides juridiques. Explications. Parmi les grands bouleversements instaurés par la loi Alur, concernant la location et la copropriété notamment, un thème est passé plus inaperçu que les autres : celui de l'habitat alternatif. Moins polémique que...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire