Une solution?
1 - ARTICLE
“Mes films ont toujours proposé des paraboles politiques”: notre dernière interview avec George A. Romero
“Les Inrocks” avaient rencontré George A. Romero lors de son come-back en 2005 avec “Land of the Dead”. Portrait d’un cinéaste franc-tireur qui derrière les flots d’hémoglobine dénonçait l’avidité perverse de nos sociétés.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire