Une solution?
1 - ARTICLE
Muriel Pénicaud : fer de lance de l’Économie Sociale et Solidaire ?
Le 04 Janvier, la ministre du travail Muriel Pénicaud déclarait qu’elle investirait dans un fond solidaire l’argent que la suppression de l’ISF lui fait économiser. A travers ce geste, deux notions transparaissent : 1) Il semblerait que la ministre considère qu’un individu est plus qualifié qu’un gouvernement pour gérer ses impôts. 2) Ces investissements représentent un geste de soutien fort à l’Économie Sociale et Solidaire (dont DEFI-Écologique fait partie). Devrions-nous nous...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire