Une solution?
1 - ARTICLE
OGM : l'étude de Séralini retirée de la littérature scientifique
En septembre 2012, le professeur Gilles-Eric Séralini publiait une étude choc que les conséquences physiologiques de la consommation du maïs OGM NK 603. On voyait des rats déformés par des tumeurs cancéreuses. Ce vendredi, ses travaux ont été retirés et effacés de la littérature scientifique par le propriétaire de la revue scientifique qui les avait publiés. C'est comme si son étude n'avait jamais existé. Ce vendredi, l'éditeur Elsevier, a annoncé qu'il retirait de la littérature...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire