Une solution?
1 - ARTICLE
Pensée d’un libéral : Thomas-Robert Malthus
« On a vu tout au long de cet ouvrage que, dans les vieux États, les mariages et les naissances dépendent surtout des morts, et que le plus puissant encouragement aux mariages précoces1 est une grande mortalité. Pour suivre ce raisonnement jusqu’au bout, il faudrait donc favoriser la mortalité naturelle, au lieu de tenter vainement et sottement de la freiner; et si le retour trop fréquent de la famine nous effraie, nous devrions...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire