Une solution?
1 - ARTICLE
Perturbateurs endocriniens : pourquoi l’Europe n’a pas le courage de les interdire
Ce mardi, ces perturbateurs hormonaux auraient enfin pu être définis par la Commission européenne. Et donc limités… Mais les lobbys ont gagné. Ce mardi 28 février aurait pu figurer comme une date importante dans l’histoire de l’écologie européenne : c'est ce jour qu’une définition satisfaisante des perturbateurs endocriniens aurait pu être donnée.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire