Une solution?
1 - ARTICLE
Pesticides : « Je mets ma santé en danger pour 1 100 euros par mois »
Elle ne divulguera pas le nom du domaine vinicole qui l'emploie mais pour le reste, Marie-Lys Bibeyran veut livrer sans réserve son témoignage. Cette ouvrière agricole, qui travaille pour un château de Listrac-Médoc, une commune au nord de Bordeaux, se bat pour réduire l'exposition des salariés agricoles aux pesticides. Ce sujet sensible est revenu dans l'actualité lors du vote par l'Assemblée nationale, dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 juillet, du projet de loi d'avenir pour l'...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire