Une solution?
1 - ARTICLE
Quand l’Etat réprime les alternatives aux antibiotiques dans l’agriculture
C’est un « rappel réglementaire » dont se serait bien passé une éleveuse installée dans la Drôme. Son infraction ? Soigner son troupeau avec de l’homéopathie ou des huiles essentielles. Cette affaire révèle la jungle réglementaire qui freine l’automédication et le soin par les plantes au profit de médicaments homologués. Une situation qui, sous couvert de sécurité sanitaire de la chaîne alimentaire, renforce la mainmise de l’industrie pharmaceutique sur la santé animale. Alors...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire