Une solution?
1 - ARTICLE
Secret-défense ou l’État de non-droit
Une mini-réforme du secret-défense est en chantier en France, pour complaire aux amis de l’OTAN. Mais il ne s’agit pas d’abandonner un si précieux outil de contrôle de l’information. Et ce n’est pas cela qui fera sortir les nombreux cadavres encore dans les placards. En butte aux refus de l’administration ou aux caviardages des dossiers, le collectif « Secret défense, un enjeu démocratique » voudrait qu’on cesse de prendre les citoyens, au mieux, pour des bisounours, au pire pour des espions…

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire