Une solution?
1 - ARTICLE
Stiglitz : les premiers qui quitteront l'euro s'en sortiront le mieux
Que Joseph Stiglitz, prix Nobel d'Economie réputé pour ses positions anticonformistes, se distingue dans son analyse de la crise européenne, est certes logique. Mais hier, lors du Forum financier asiatique de Hong Kong, le célèbre économiste a eu des mots d'un rare pessimisme au sujet du Vieux Continent. Pour lui, les responsables européens, sous la pression d'un consensus financier douteux, sont en train de mener leurs pays au chaos, et la monnaie unique à une disparition presque inévitable...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire