Une solution?
1 - ARTICLE
Syrie : eau empoisonnée au diesel, l'ONU dénonce "un crime de guerre"
Les habitants de Damas sont à bout. En cause : le manque d'eau courante, conséquence des combats entre régime et rebelles pour le contrôle de la principale source d'eau alimentant la capitale syrienne. Une situation qui met à mal la trêve établie par Moscou et Ankara.