Une solution?
1 - ARTICLE
À Toulouse, la guerre contre le peuple est déclarée
Je réponds par ma présence à l'appel à se rassembler contre les violences policières, samedi à Toulouse. C’est dans le train que je découvre l'interdiction de la préfecture à manifester, relatée par la Dépêche du Midi. Gendarmes mobiles, CRS au rendez-vous. En nombre. Le regroupement débute dans le calme. Sit-in, minute de recueillement pour Rémi. Nous attendons la levée d'interdition de la préfecture. Nous sommes nombreux.ses : 300 diront des journaux, nous sommes bien plus...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire