Une solution?
1 - ARTICLE
Un CRS témoigne : "J’ai l’impression d’être devenu un pion politique"
Attentats, état d’urgence, manifestations contre la loi travail… Un CRS raconte son ras-le-bol après un an et demi d’opérations de maintien de l’ordre. "J’ai de la chance, j’habite près d’une grande forêt." Vissé sur son canapé, Pascal (le prénom a été modifié), la quarantaine, une taille de géant, se fige un court instant. Puis confesse : "J’y vais souvent me promener en famille. Ça permet d’évacuer le stress, de retrouver un peu de calme." Dans une vitrine à côté de lui, des médailles...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire