Une solution?
1 - ARTICLE
Vaccins et aluminium : ce danger que l’État refuse de voir
L’extension de l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins au 1er janvier suscite un vif débat. En cause notamment, l’utilisation de l’aluminium comme adjuvant des vaccins, pratique à l’origine d’une maladie, la « myofasciite à macrophages », comme l’affirme depuis la fin des années 1990 le professeur Romain Gherardi. Dans un récit en trois volets, Reporterre vous raconte cette découverte, et la réaction des institutions de santé publique.

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire