Une solution?
1 - ARTICLE
Vie sociale, hyper-spécialisation professionnelle, performance : et si la vie d’aujourd’hui nous en demandait trop ?
C’est quand on arrive enfin à s’arrêter de courir qu’on a cette révélation : mon dieu quel bonheur ces jours improductifs. Quel soulagement de retrouver la liberté d’errance de l’esprit, la légèreté de pouvoir simplement être sans rien prévoir. On se rend alors compte petit à petit que le son de son propre esprit renaît. On “s’entend” penser, à nouveau. Il faut réapprendre à converser avec soi-même, doucement, avec des heurts et des ratés, comme un bébé qui apprend à marcher. La génération burn...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire