Le changement, le changement, le changement et encore le changement…

Chacun de nous a sa propre interprétation du changement. Nous ne parlons pas de celui que François Hollande nous propose mais le vrai changement, celui qui nous guidera vers un avenir meilleur. Quels sont les paramètres les plus importants que nous devons absolument prendre en compte pour ne pas repeter les mêmes erreurs? Bien il y en a plusieurs en commençant par l’éducation, le système financier, le pouvoir de créateur d’opinions des medias de masses et son utilisation irresponsable, l’hypersexualisation etc. Un de ces points reste malgré tout plus important que tous les autres, le respect de l’environnement. Nous oublions trop souvent le fait que nous avons une seule planète avec des ressources limitées et malgré les sonnettes d’alarmes tirées par de nombreux scientifiques, la population semble ignorer totalement ce problème et ne comprend pas l’ampleur des dégats.

Il y a un changement rapide simple et efficace à faire avant de se lancer dans des manifestations (plutôt risquées en ce moment à cause de la « brutalité policière », sujet que nous allons traiter plus tard). L’avenir de notre planète et de notre société depend plus que ce que nous pensons à notre mode de consommation car c’est la base même de tous nos problèmes. Le schéma est simple et démontre à quel point nous sommes déconnectés de la réalité.

La publicité envahit votre maison grace à la télé, radio, journal, magazine ou encore internet et quand vous sortez pour respirer un peu, vous tombez sur des panneaux publicitaires, des flyers etc. En peu de mots, vous êtes encerclés et vous n’avez pas le choix que de subir. Les études démontrent que nous voyons en moyenne entre 2 000 et 3 000 annonces publicitaires de tous genres par jour sans même s’en rendre compte. Le budget annuel mondial de la publicité s’élève à 500 000 000 000 de dollars. Cette somme aurait pu régler le problème de la famine dans le monde pour de bon mais au lieu de ça, cette somme est utilisée pour créer des besoins là où il n’y en a pas.

Ils nous disent à quel point nous (hommes, femmes, enfants) sommes gros, moches, nous avons une voiture pourrie, nous portons des vêtements horribles, notre appartement/maison est mal décoré, bref ils nous rabaissent constamment et nous font croire que nous serons meilleurs et mieux acceptés en achetant des conneries qui nous coutent de l’argent si durement gagné en ayant sacrifié du temps précieux de notre vie (le temps c’est de l’argent, n’est ce pas?), du temps que nous regretterons amèrement plus tard.

Bien sur, la publicité pollue et détruit en plus. Pensez juste au nombre d’arbres qui doivent être coupés pour faire le papier nécessaire pour les diverses pubs que vous recevez dans votre boîte postale et qui finissent directement dans votre poubelle. Ça n’a absolument aucun sens. Inutile d’ajouter la frustration que la publicité engendre auprès de ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir cette belle voiture qu’ils ont vu à la télé ou encore la belle robe de la fameuse actrice Monica Vendurêve. 

La pub d’une certaine marque de chaussures vous a convaincu qu’elles sont plus confortables, vous serrez plus dans la mode avec etc. mais ces chaussures ont 9 chances sur 10 d’être fabriqués par des enfants quelque part en Asie de l’est, travaillant dans des conditions inhumaines et vous les payez cher, malgré un coût de fabrication ridicule. Pour ne pas trainer avec tout ça, cette vidéo vos éclaircira plus sur les injustices de la chaine de fabrication industrielle et de la pub.

Une solution?
3 - IMAGES
Achat VS Profit
Le changement, le changement, le changement et encore le changement… Chacun de nous a sa propre interprétation du changement. Nous ne parlons pas de celui que François Hollande nous propose mais le vrai changement, celui qui nous guidera vers un avenir meilleur. Quels sont les paramètres les plus importants que nous devons absolument prendre en compte pour ne pas repeter les mêmes erreurs? Bien il y en a plusieurs en commençant par l’...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire