Le 24 avril 2013, à Savar (banlieue de Dacca) au Bangladesh, l’immeuble du Rana Plaza s’effondrait entraînant la mort de 1 132 salariés du textile et faisant plus de 2 000 blessés. En Inde, quelques mois avant ce drame, des ouvriers s’élevaient déjà contre leurs conditions de travail devant un tribunal des peuples organisé par FEDINA (Foundation for Educational Innovations in Asia), partenaire indienne de Terre des Hommes France. Du 22 au 25 novembre 2012, soit cinq mois avant la pire catastrophe industrielle du Bangladesh, le tribunal des peuples pour un salaire minimum vital et des conditions de travail décentes pour les ouvriers du textile tenait sa première session à Bangalore (sud de l’Inde) afin de dénoncer les violations du droit du travail. Près de 250 ouvriers affiliés à divers syndicats – Garment Labour Union (GLU), Garment and Textile Workers Union (GATWU), etc. – s’y étaient rendus afin de partager leur expérience devant des juges, renonçant à leur salaire de ces jours-là.

Une solution?
3 - IMAGES
Soldes sur les salaires !
Le 24 avril 2013, à Savar (banlieue de Dacca) au Bangladesh, l’immeuble du Rana Plaza s’effondrait entraînant la mort de 1 132 salariés du textile et faisant plus de 2 000 blessés. En Inde, quelques mois avant ce drame, des ouvriers s’élevaient déjà contre leurs conditions de travail devant un tribunal des peuples organisé par FEDINA (Foundation for Educational Innovations in Asia), partenaire indienne de Terre des Hommes France. Du 22 au 25 novembre 2012, soit cinq mois avant la pire...