Le rapport de l’Onpes Penser l’assistance (mai 2013) montre que plus des deux tiers des personnes en situation de pauvreté sont en emploi ou en recherche d’emploi. L’enquête « L’influence des incitations financières sur le retour à l’emploi des bénéficiaires de minima sociaux » menée en 2009 par la Direction générale du trésor montre que la valeur accordée au travail, l’espoir placé en des gains ultérieurs et la volonté d’assurer le meilleur avenir possible à leur famille conduisent la plupart des bénéficiaires à accepter la reprise d’un emploi, même sans gain financier immédiat. Les principaux freins évoqués pour la reprise d’un travail sont le manque d’emplois, de moyens de transport, de formations adaptées(1), de modes de garde accessibles, les problèmes de santé, etc.

Une solution?
3 - IMAGES
9 idées reçues
Le rapport de l’Onpes Penser l’assistance (mai 2013) montre que plus des deux tiers des personnes en situation de pauvreté sont en emploi ou en recherche d’emploi. L’enquête « L’influence des incitations financières sur le retour à l’emploi des bénéficiaires de minima sociaux » menée en 2009 par la Direction générale du trésor montre que la valeur accordée au travail, l’espoir placé en des gains ultérieurs et la volonté d’assurer le meilleur avenir possible à leur famille...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire