Le 21 avril, la secrétaire d’État chargée du handicap pourrait annoncer une aide financière complémentaire pour couvrir des soins non pris en charge par l’assurance maladie.« La faiblesse criante de la prise en charge » : c’est par cette expression qu’en 2013, lors du lancement du 3e Plan autisme, le gouvernement donnait la mesure de l’enjeu…

Une solution?
3 - IMAGES
Citaiton de Albert Camus
Le 21 avril, la secrétaire d’État chargée du handicap pourrait annoncer une aide financière complémentaire pour couvrir des soins non pris en charge par l’assurance maladie.« La faiblesse criante de la prise en charge » : c’est par cette expression qu’en 2013, lors du lancement du 3e Plan autisme, le gouvernement donnait la mesure de l’enjeu…

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire