La critique des médias (presse écrite, télévision, radio et Internet) est un concept aux formes multiples dont la définition ne fait pas consensus. Au sens large, toute analyse ou commentaire portant sur le fonctionnement industriel des médias, sur la sociologie des journalistes ou encore sur le traitement de l'information entre dans le champ de la critique des médias.

La critique des médias français est généralement effectuée selon des angles d'attaque très divers par trois corps sociaux distincts : les journalistes eux-mêmes, les hommes politiques et enfin la société civile (intellectuels, universitaires ou encore associations).

La critique des médias est un sujet polémique. Le concept prétend à une généralisation alors qu'il peut être argué qu'il n'existe pas une critique mais une multitude de critiques ou encore que le pluralisme des médias empêche toute critique généralisatrice à l'encontre des médias. À l'inverse, il peut être argué que les médias ne constituant que le reflet d'une certaine forme de société (dite de consommation ou encore capitaliste), la critique des médias reste superficielle si elle n'analyse pas le contexte dans lequel ils fonctionnent (cette critique ne serait plus alors qu'une branche particulière de la critique plus générale de la société). Enfin il peut être reproché aux critiques d'être partielles, partiales, réductrices, caricaturales, populistes, conspirationnistes, antisémites, etc.

Une solution?
3 - IMAGES
Comment les médias peuvent manipuler notre point de vue
La critique des médias (presse écrite, télévision, radio et Internet) est un concept aux formes multiples dont la définition ne fait pas consensus. Au sens large, toute analyse ou commentaire portant sur le fonctionnement industriel des médias, sur la sociologie des journalistes ou encore sur le traitement de l'information entre dans le champ de la critique des médias. La critique des médias français est généralement effectuée selon des angles d'attaque très divers par trois corps...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire