Depuis sa naissance, le phénomène appelé "journalisme citoyen" subit des critiques récurrentes, parfois en des termes très durs, particulièrement de la part des vrais journalistes, les titulaires d’une carte de presse. Tout d’abord, quès aco, le "journalisme citoyen" ? Comme son nom ne l’indique pas, il s’agit d’un citoyen qui n’est pas journaliste ! Et qui prétend, sinon faire œuvre de journalisme, du moins écrire des articles susceptibles d’intéresser au moins une personne... À moins de deux lecteurs, mieux vaut garder l’article pour soi !

Une solution?
3 - IMAGES
Exproprions-les !
Depuis sa naissance, le phénomène appelé "journalisme citoyen" subit des critiques récurrentes, parfois en des termes très durs, particulièrement de la part des vrais journalistes, les titulaires d’une carte de presse. Tout d’abord, quès aco, le "journalisme citoyen" ? Comme son nom ne l’indique pas, il s’agit d’un citoyen qui n’est pas journaliste ! Et qui prétend, sinon faire œuvre de journalisme, du moins écrire des articles susceptibles d’intéresser au moins une personne... À moins de...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire