Eric Woerth, le ministre du Budget, a annoncé mercredi 16 avril, la création d'une délégation nationale de lutte contre la fraude. On serait tenté de saluer ce témoignage de la volonté des pouvoirs publics de lutter contre la fraude si les mesures annoncées hier par le ministre ne se concentraient pas sur la chasse aux fraudeurs aux prestations sociales, notamment via le croisement de différents fichiers et de nouveaux dispositifs d'évaluation de la situation des personnes. Certes, dans un pays où les sommes distribuées par les régimes de protection sociale pèsent plus de 25 % du PIB, le fait que certains individus touchent indûment des prestations auxquelles ils n'ont pas droit peut miner la légitimité du système. Mais, en insistant lourdement sur ces fraudes, le gouvernement contribue paradoxalement à renforcer le processus de délégitimation contre lequel il prétend lutter. Un soupçon que vient nourrir l'examen du poids respectif des fraudes sociale et fiscale.

Une solution?
3 - IMAGES
Fraude sociale VS Fraude Fiscale
Eric Woerth, le ministre du Budget, a annoncé mercredi 16 avril, la création d'une délégation nationale de lutte contre la fraude. On serait tenté de saluer ce témoignage de la volonté des pouvoirs publics de lutter contre la fraude si les mesures annoncées hier par le ministre ne se concentraient pas sur la chasse aux fraudeurs aux prestations sociales, notamment via le croisement de différents fichiers et de nouveaux dispositifs d'évaluation de la situation des personnes. Certes, dans un...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire