Oxfam analyse dans son nouveau rapport « Une Europe au service de la majorité, et non d’une élite » les niveaux dramatiques de pauvreté et d’inégalités en Europe. Plus qu’une fatalité, cette situation résulte selon l’organisation, de choix politiques. Oxfam dénonce ainsi le rôle de l’austérité, l’inefficacité des systèmes fiscaux ou le poids des intérêts privés dans l’élaboration de politiques publiques en leur faveur et au détriment des populations les plus pauvres.

Entre 2009 et 2013, 7.5 millions de personnes supplémentaires ont été classées en situation de privation matérielle aigüe (1) dans l’Union européenne (UE). Elles comptent parmi les 123 millions de personnes risquant de sombrer dans la pauvreté et l’exclusion sociale – soit près d’un quart de la population de l’Union européenne –, dans un continent qui a vu son nombre de milliardaires passer de 2009 à 2013 de 99 à 342. La France à elle seule compte plus de 11 millions de personnes en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale, un chiffre qui ne se réduit pas sur les dix dernières années. Elle connait également une des augmentations les plus importantes des inégalités des revenus disponibles entre 2005 et 2013.

Les données du rapport « Une Europe au service de la majorité, et non d’une élite » confirment les chiffres publiés plus tôt par le Fonds monétaire international, l’OCDE et d’autres organisations sur la façon dont l’accroissement des inégalités compromet la lutte contre la pauvreté.

Pour Manon Aubry, responsable de plaidoyer justice fiscale et inégalités à Oxfam France : « L’Europe est un continent riche et prospère et pourtant, la pauvreté et les inégalités sont en hausse – cette situation n’est pas une fatalité, elle résulte de choix politiques. Dans l’UE, la pauvreté ne relève pas d’un manque de ressources mais de la façon dont elles sont partagées ». D’après le Crédit Suisse, les 1 % des Européens les plus riches détiennent près d’un tiers des richesses du continent, alors que les 40 % les plus pauvres de la population se partagent moins de 1 % des richesses nettes totales de l’Europe.

 

Une solution?
3 - IMAGES
Inégalités de richesses en Europe
Oxfam analyse dans son nouveau rapport « Une Europe au service de la majorité, et non d’une élite » les niveaux dramatiques de pauvreté et d’inégalités en Europe. Plus qu’une fatalité, cette situation résulte selon l’organisation, de choix politiques. Oxfam dénonce ainsi le rôle de l’austérité, l’inefficacité des systèmes fiscaux ou le poids des intérêts privés dans l’élaboration de politiques publiques en leur faveur et au détriment des populations les plus...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire